Classe climatique des caves à vin : Le guide pour tout comprendre

  • Rédigé par : Ludovic Martin
  • Date: 9 novembre 2022
  • Temps de lecture : 5 min.

Vous rêvez d’une cave à vin, mais vous n’avez pas de… cave ? Vous avez bien une cave, mais vous voulez tout de même garder quelques bonnes bouteilles à portée de main ? Les caves à vin réfrigérées sont faites pour vous ! Cet appareil fonctionne à peu près de la même façon que votre réfrigérateur. Néanmoins, la cave à vin est censée faire plus que garder vos boissons au frais. Elle doit, dans la mesure du possible, jouer le même rôle que la bonne vieille cave traditionnelle. Cela veut dire qu’il faut la choisir avec soin et porter une attention particulière à certaines de ses caractéristiques. Il faut, par exemple, en vérifier la classe climatique, qu’il ne faut pas confondre avec la classe énergétique. Mais de quoi s’agit-il au juste ? Et quels sont les autres paramètres à prendre en compte avant de se laisser séduire par une cave à vin ?

Les classes énergétiques

Vous savez sans doute ce qu’est la classe énergétique d’un produit. Et pour cause ! Elle est ostensiblement indiquée par les fameuses bandes horizontales multicolores classées de A à G. Vous savez sans doute aussi qu’un appareil de classe énergétique A consomme à peu près 20 % moins que son équivalent de classe B et 40 % de moins qu’un autre de classe C, etc.

Mais savez-vous que ces indications de performances peuvent parfois être totalement faussées ? C’est le cas, par exemple, si l’appareil est utilisé dans des conditions climatiques beaucoup plus froides ou plus chaudes que celles pour lesquelles il est prévu ? Mais comment le savoir ? Il existe un autre classement qui doit être pris en compte et qui est indiqué sur la plaque signalétique se trouvant à l’intérieur de l’appareil. Il s’agit du classement climatique.

Classes climatiques et énergétiques

La classe climatique : c’est quoi ?

La classe climatique d’un réfrigérateur, d’un congélateur ou d’une cave à vin correspond aux conditions climatiques ou de température ambiante dans lesquelles l’appareil est censé être utilisé. Les classes climatiques sont au nombre de huit et si vous voulez que votre appareil fonctionne de manière optimale et vous dure le plus longtemps possible.

Il est donc important de connaître le classement climatique d’un produit avant d’en faire l’acquisition. Ça l’est d’autant plus s’il s’agit d’une cave à vin, car il y va de la qualité de vos précieux millésimes qui, parfois, coûtent une fortune !

Comment choisir la bonne classe climatique ?

Le principe est très simple. Supposons que vous habitez le nord de la France. Vous savez que les températures à l’intérieur des maisons y varient entre 10 °C et 32 °C. Vous choisirez une cave de vieillissement de classe SN (ou tempérée élargie) conçue justement pour des températures allant de 10 °C à 32 °C. Vous faites partie des chanceux qui vivent au soleil sous les tropiques ? Vous prendrez une cave à vin de classe ST (tropical) conçue pour les températures allant de 16 °C à 43 °C.

Les huit classes climatiques

  • N : La classe tempérée correspond à une température ambiante située entre 16 °C et 32 °C.
  • SN : Il s’agit de la classe tempérée élargie et elle convient à des températures allant de 10 °C à 32 °C.
  • ST : C’est la classe semi-tropicale et elle correspond à des températures comprises entre 18 °C et 38 °C.
  • T : La classe tropicale est conçue pour des conditions où les températures vont de 18 °C à 43 °C.
  • SN-T : Avec la classe tropicale élargie, vous n’aurez rien à craindre pour votre vin même en cas de variation climatique allant de 10 °C à 43 °C.
  • N-T : La classe tempérée à tropicale est faite pour une température comprise entre 16 °C et 43 °C.
  • SN-ST : Grâce à la classe subtropicale élargie, vos précieux breuvages seront entre de bonnes mains tant que les températures restent entre 10 °C et 38 °C.
  • N-ST : La classe tempérée à subtropicale, quant à elle, prendra grand soin de vos dives bouteilles entre 16 °C et 38 °C.

Quelle cave à vin pour quel emplacement ?

Opter pour la bonne classe climatique ne suffit pas. Selon la pièce où vous comptez installer votre cave, il existe un certain nombre de paramètres à prendre en compte.

Mettre une cave à vin dans son garage

Vous souhaitez profiter de l’espace inoccupé dans votre garage pour y installer une cave à vin ? Les garages ne sont généralement pas chauffés en hiver et les températures peuvent descendre bien au-dessous de 10°. Or, nous l’avons vu, la température minimale des classes climatique est de 10 °C. Ce qui n’a pas échappé aux ingénieux fabricants de caves à vins réfrigérées. Il vous suffit, lors de votre achat, d’indiquer au vendeur que vous avez besoin d’une cave munie de la fonction Hiver. Cette fonction est également idéale pour les celliers non chauffés.

Autre détail à ne pas négliger : les vibrations. Si le sol et les murs de votre garage se mettent à vibrer et à secouer vos bouteilles à chaque fois que vous rentrez ou sortez votre voiture, la qualité de votre vin s’en fera forcément ressentir. Normal : le vin aussi aime qu’on le laisse vieillir en paix. Précisez donc à votre vendeur que vous avez besoin d’une cave à vin dotée d’un système anti-vibration. Oui, ça existe !

Mettre une cave à vin dans la cuisine ou le salon

Installer sa cave à vin dans la cuisine ou le salon est parfaitement envisageable. À condition, là aussi, de ne pas négliger certains détails. Il faut savoir, par exemple, que les températures peuvent être particulièrement élevées dans la cuisine. Il faut donc choisir la classe (par exemple, subtropicale ou étendue) capable de mettre vos grands crus à l’abri de toute mauvaise surprise.

De même, la cuisine et le salon sont particulièrement bien éclairés et, parfois, très ensoleillés. Or, la lumière, tout comme les vibrations et les températures inadéquates, empêche le vin de prendre tranquillement de la bouteille. Il est donc recommandé de faire le choix d’une cave à vin avec une porte pleine ou équipée d’un filtre UV.

Enfin, n’oubliez pas que les odeurs (de votre cuisine, de votre garage ou de votre cellier) peuvent s’introduire dans votre cave et, à la longue, altérer le goût sublime de votre nectar. Pour éviter un tel sacrilège, assurez-vous que votre cave à vin est dotée d’un filtre à charbon.

Dans tous les cas, parlez à votre vendeur. Parlez-lui beaucoup, car parler des caves, c’est comme parler du vin : il y a toujours beaucoup à dire.

5/5 - (1 vote)